21 octobre 2011

Mon coeur t'adore.

On sait très bien que l'on se damne
Mais l'espoir d'aimer en chemin
Nous fait penser main dans la main
À ce qu'a prédit la tzigane



















13 commentaires:

cleo a dit…

last pic is so lovely....

Anonyme a dit…

le maillot une pièce est magnifique!
tu es toute mimi!;)
Bon week!!
Cindy

monkeyshines ♥ a dit…

chic bikini!

Bises,
monkeyshines
http://monkeyshines-monkeyshines.blogspot.com/

clara a dit…

ouaou canon Marta !!!! très belles photos !! et magnifique trikini (c est comme ça qu on dit?) bisou

Unlucky a dit…

wow very nice blog this is, in all posting you have wonderful picture's in all picture you look very beautiful. thanks for sharing this picture to all your visitor Visit here for my blog

Some people are too smart to be confined to the classroom walls! Here's a look at other famous school/college dropouts.
Check out here for Smart People

Anonyme a dit…

Merci marta pour l'indique de la chemise : ZARA, je vois que tu las porte également sur ces photos, elle est super, grace à toi je suis allée l'acheter ;-)

Julie a dit…

C'est où exactement ?
La vue est splendide ..

xx
Julie

Magda a dit…

je suis jalouse :) bellles vues, belle mannequin :)

jadorehardcore.blogspot.com

Fashion Pirate a dit…

Beautiful beautiful beautiful! I never tire of your stunning photos :)

Eliot a dit…

Oh Marta c'est super important, je ne sais plus si tu te souviens de l'article que tu avais posté, tu porté une combinaison isabel marant et tu étais sur ton lit, et bien je la cherche partout mais impossible de trouver une photo à part sur ton blog.
Elle été de qu'elle saison et qu'elle année ?
Je te remercie du fond du coeur.
Et j'en profite pour dire que j'adore énormément ton blog.

MARTA a dit…

elle etait verte en soie avec des fleurs?

Eliot a dit…

C'est celle là !

http://martalicious.blogspot.com/2010/07/blog-post_10.html

Eliot a dit…

Je suis bête c'est marqué en plus je n'avais même pas fait attention.
Dommage je ne la trouve nulle part, ebay, vide dressing, impossible.
Et puis je parie que tu ne vendras pas la tienne.