28 juillet 2012

WARSAW photo Diary

La question que je me suis souvent posé me revient à chaque retour de Pologne,
qu'aurai je fais de ma vie si j'étais resté là-bas, qui aurait été mes amis, quelles auraient été mes passions, mon parcours, ma rue, mon bar preferé, mon mec, mes enfants ...
et je me poserai cette question toute ma vie. Mais je n'aurai jamais la réponse parce que mon destin à été different. Aujourd hui  je donnerai tout ce que j'ai, tout ce que je possède jusque mon dernier centime pour passer 1 heure à Skowierzyn à me baigner dans le san le coeur et l âme de mon enfance ... la plus belle qui soit. je n'oublierai jamais ces 6 premières années de ma vie.
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket

Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket

Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket

11 commentaires:

Anonyme a dit…

where are these cute brown flats from?

MARTA a dit…

polish street market

Anonyme a dit…

salut Marta!

Très mignonnes tes petites sandales!
Elles sont de Pologne?

Et ton pantalon blanc isabel Marant, c'est qu'elle taille s'il te plaît?

Merci!

salomé a dit…

Trop mignon ton article :)
Les photos sont trop jolies, & tes tenues aussi :)

Anonyme a dit…

Bonjour jolie Marta,
Le début de ton post est très agréable à lire puisque qu'effectivement nous sommes obligés de faire face à notre enfance et à ses questions. Cependant, dans la façon dont tu l'écris on a l'impression que tu regrettes. C'est le cas ? :)
Question peut-être indiscrète mais je suppose que, quand on bâtit un blog, on est obligé de se dévoiler un minimum ;)

Natalie Suarez a dit…

you're amazing! xx

natalieoffduty.blogspot.com

MARTA a dit…

Bonjour,
non je ne regrette rien bien sur je suis même très reconnaissante d avoir la double nationalité et d'avoir la chance de vivre à Paris et d'avoir la vie que j'ai.
Mais je ne veux pas oublier mon enfance dans la campagne polonaise qui est l'antithèse de la vie de "bobos du 11éme" ...
Et quand j'ai un coup de blues oui il peut m arriver de penser ce que j'ai écris hier... un regret de cette vie que j'ai quitté avec un gout d'inachevé :)
je pense que c'est très enrichissant en même temps.
J'ai beaucoup de chance d'être née là-bas et beaucoup de chance d'avoir grandit ici ! :)

Anonyme a dit…

Bonsoir,
.. ces six années, elles sont ce que tu es aujourd'hui.
J'ai tellement aimé ta dernière phrase, très touchant de te lire ainsi.
J'aime toujours autant parcourir ton blog et attend tjs tes publications, merci jolie môme ;-)

Anonyme a dit…

super naturelle ces photos...:)
J'aime lire ton blog car j'ai l'impression de voyager!
Bises
Cindy

Olivia a dit…

très touchant ce que tu as écris..quelle richesse d'avoir deux nationalités♥

cuissesdemouche a dit…

Cette ville me plairait..j'aime l'atmosphère qui se dégage de tes photos.....joli joli!!!!